Zoom

le vendredi 26 octobre
Genac - Haidar
charente

Haïdar El Ali, L’homme qui plante des arbres.

 


video de 2018 (4mn),

https://www.youtube.com/watch?v=4hnfgG-JR1w  

 

 



Quelles merveilleuses rencontres en ce 1er jour à Génac au domaine des Essarts pour préparer cette Caravane Amoureuse au Sénégal !

Après la présentation de Marc, Cathy, Karine et des participants, c’est au tour d’Haïdar.


Dès les premiers mots, nous sommes captivés par Haïdar qui nous entraîne dans sa passionnante histoire de vie avec humour et truculence.

 

Sénégalais d’origine libanaise, Haïdar El Ali est une grande figure de l'écologie africaine, classé parmi les 100 écologistes les plus influents de la planète.

 

 

 

Passionné par la nature, il combat pour protéger l'environnement de son pays, le Sénégal.

Tout a commencé très jeune par sa passion pour la plongée.

Moniteur à ses débuts, il est devenu initiateur en biologie marine en constatant le désastre écologique causé par les pollueurs et les pilleurs de la mer.


Il milite et s’engage tout au long de sa vie au sein de l’Océanium, qui de simple école de plongée devient une ONG de défense de l’environnement au Sénégal.



Son combat emblématique : le reboisement de la mangrove.


Triste constat : la mangrove recule, le désert avance !

 

 

 

 

 

Pour sauver la mangrove, il va, infatigablement, de village en village afin que les villageois adhèrent au projet et se mobilisent pour replanter la mangrove.

 

https://www.youtube.com/watch?v=x0rtflgmHk8

(2010) 4mn

 

 

 


Le projet mangrove permet de rendre les eaux plus poissonneuses et de protéger les cultures de riz noir local qui ont disparu. Les Sénégalais consomment du riz importé, de moindre qualité, au détriment du riz local.

 

 

 


Infatigablement, plant par plant, sont replantés des palétuviers :
52 millions de propagules en 2010, 158 millions en 2016, aujourd’hui on ne compte plus !

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2019, un programme de permaculture va commencer en Casamance. 3 sites vont être travaillés en priorité pour aider les populations vulnérables, protéger la biodiversité et former les acteurs locaux et les porteurs de projet afin qu'ils puissent utiliser la permaculture dans leurs activités professionnelles et personnelles.

 

https://www.youtube.com/watch?v=3aFCA6TBMrk

(2019 -  11mn)

 

« Atteindre le cœur des gens et éveiller leur conscience pour sauver notre planète : prendre conscience que l’homme est un éco-prédateur et que nous sommes des éco-survivants. »



 


Haïdar et la Caravane Amoureuse en résonance

Quel privilège d’être accueillis au Sénégal par Haidar qui, comme Marc, parle d’Amour, de Respect de la Vie et de Confiance aussi bien en Français qu’en Wolof.

« de l’homme peut jaillir la lumière qui changera les comportements ».


Nous avons hâte de rencontrer ses amis et son pays, de cœur à cœur, sur son embarcation le Mektoub, « c’est écrit ».

 

 

 

 

 

 

 

*

 

 

Haïdar a été  Ministre de l’Écologie et de la Protection de la Nature, puis  Ministre de la Pêche et des Affaires maritimes  de 2012 à 2014.


Du point de vue de l’action, Haidar a participé à de nombreux combats :
- interdiction de la pêche pendant la période de reproduction,
- bataille contre le navire poubelle,
- intervention pendant le naufrage du navire en 2002,
- création de la 1ère  ère Marine au Sénégal en 2004,

- reconversion de l'économie de pêche en écotourisme dans le delta de Saloum en 2004,


- Les premiers sauvetages de lamantins sur le fleuve Sénégal en 2006,
- les 1ère  campagnes de reboisement de la mangrove en 2006,
- lancement de la 1ère  banque micro-crédit environnementale en 2009,
- Plaidoyer contre l’utilisation des filets en nylon en 2011,

- 1ère opération de nettoyage des fonds marins,

-  Il dénonce le pillage de des bois précieux, volés sur le territoire du Sénégal et transférés illégalement en Gambie pour fournir le marché chinois en 2010,

- arraisonnement d’un bateau de pêche russe, le « Oleg Naydenov », qui venait pêcher illégalement dans les eaux sénégalaises,

-

 

 

 


- son action est récompensée par de nombreuses distinctions au Sénégal.

Il est nommé officier de l’ordre de la Légion d’honneur par la France pour son engagement en faveur de l’environnement et du développement durable (2013).

 

Ses documentaires ayant pour objectif la sensibilisation à la protection de la nature ont été récompensés à plusieurs reprises dans des festivals internationaux.

 

 


du samedi 29 au dimanche 30 décembre
Historique, génèse de la Caravane Amoureuse
charente

 

Historique, genèse de la Caravane Amoureuse,                 texte proposé par Dominique

 

 Marc Vella parcoure le monde avec son piano depuis plus de 30 ans.

A 24 ans, il s'achète un piano à queue d'occasion et décide de s’échapper des salles de concert pour aller offrir sa musique à ceux qui n’y ont pas accès. Il joue là où l’on n’a pas l’habitude de voir un homme en smoking et encore moins un piano à queue. Longtemps il voyage seul, son piano ¼ de queue hissé dans une remorque. En 1999, il rencontre Bassam. En 2002, ils partent faire un « Paris-Dakar en piano ». Pour la première fois, une équipe de cinéma est du voyage. Arnaud Petitet réalisera le film « Le piano des sables ». Ce film remporte un très grand succès et de nombreuses personnes lui confient leur désir de pouvoir partager ces aventures, si riches humainement. «  J'aimerais tant me transformer en petite souris et me cacher dans votre piano pour venir vivre tout ça avec vous ! ».

 

Devant la récurrence des demandes, en 2003, Marc a soudain une idée : « Pour exaucer toutes ces demandes, voici la solution : avoir d'autres autobus et partir ensemble explorer l'humanité ! ». Il retourne en septembre avec Bassam à la Citram (les transports bordelais) et exposent le projet de Caravane Amoureuse. Le directeur, monsieur Perre, est enthousiasmé par ce « défis » et donne trois autobus ! (que Bassam transformera en camping-cars).

C'est ainsi qu'est née la « Caravane Amoureuse ».

 

Elle est composée de gens désireux d’aller vers les autres et de colporter un message de paix et d’amour. Comme le dit Marc Vella, des gens ordinaires osant l’extraordinaire de l'autre. Pouvoir dire « je t’aime » à toute l’humanité. Etre à l’écoute, avec bienveillance, laisser s’exprimer ses émotions face à la fragilité et la délicatesse de l’humain. Aller à la rencontre des hommes et des femmes qui nous entourent pour mieux se rencontrer soi-même, laissant de coté nos peurs et nos illusions. Cet autre regard porté sur les autres et sur nous-mêmes, empli de sensibilité et de légèreté, nous transporte dans l’émerveillement qui redonne confiance en l’humanité.

Une première « Caravane Amoureuse » part pour le Maroc en 2004. L'expérience est si enrichissante qu’une seconde est décidée deux ans plus tard en Roumanie. A ce jour, 28 pays ont été « conquis amoureusement »... et plus d'un demi millier de caravaniers a été rassemblé par ces Caravanes.

En 2006, l'Unesco a donné à la « Caravane Amoureuse » un label de reconnaissance très précieux, celui d'entrer dans le cadre de la décennie mondiale pour la paix au profit des enfants du monde.

 

Le commandant Cousteau partait en expédition avec la Calypso explorer les océans pour en montrer la beauté. La Caravane amoureuse, elle, part en expédition avec des bus pour explorer les profondeurs humaines et mettre à l’honneur les femmes et les hommes qui s’engagent pour que notre monde aille vers davantage de paix, de solidarité et de conscience environnementale.

Ensemble, nous choisissons de mettre en avant le Coeur de l’Homme, patrimoine de l’humanité.

Quand on ne parle pas la même langue, la musique, le clown, la danse, le jonglage, le sourire simplement, servent de passerelle... « Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait », nous dit Mark Twain. La Caravane amoureuse offre trois cadeaux, celui de voyager autrement, d’être un porteur de joie et d’espérance et de se rencontrer soi... .

Imaginez un piano à queue dans un bateau sur le fleuve Casamance, allant à la rencontre de tribus encore authentiques... Une aventure que nous vous raconterons en mars dès leur retour...

 

 


le lundi 31 décembre
La Touche
charente


le lundi 31 décembre
La Caravane Amoureuse, kezako ?


le lundi 11 février
Dakar
Casamance

Départ

Dakar
Casamance

le lundi 11 février

Voir l'étape


le mardi 12 février
Dakar
Casamance

Dakar
Casamance

le mardi 12 février

Voir l'étape


le mercredi 13 février
Djibelor
Casamance

Djibelor
Casamance

le mercredi 13 février

Voir l'étape


le jeudi 14 février
Djibelor
Casamance

Djibelor
Casamance

le jeudi 14 février

Voir l'étape


le vendredi 15 février
Djibelor, matin
Casamance
Matinée

Djibelor, matin
Casamance

le vendredi 15 février
Matinée

Voir l'étape


le vendredi 15 février
Djibelor, après-midi
Casamance
Après-midi

Djibelor, après-midi
Casamance

le vendredi 15 février
Après-midi

Voir l'étape


le samedi 16 février
Djibelor
Casamance

Djibelor
Casamance

le samedi 16 février

Voir l'étape


le dimanche 17 février
Île de Hitou
Casamance


le lundi 18 février
Île de Hitou
Casamance


le mardi 19 février
Île de Haere


le mercredi 20 février
Île de Kati


le jeudi 21 février
Île de Bankassouk


le vendredi 22 février
Egueye
Casamance

Egueye
Casamance

le vendredi 22 février

Voir l'étape


le samedi 23 février
Egueye
Casamance

Egueye
Casamance

le samedi 23 février

Voir l'étape


le dimanche 24 février
Egueye
Casamance

Egueye
Casamance

le dimanche 24 février

Voir l'étape


le lundi 25 février
Egueye
Casamance

Egueye
Casamance

le lundi 25 février

Voir l'étape


le mardi 26 février
Oussouye
Casamance

Oussouye
Casamance

le mardi 26 février

Voir l'étape


le mercredi 27 février
Djembering
Casamance

Djembering
Casamance

le mercredi 27 février

Voir l'étape


le jeudi 28 février
Keur Moussa
Casamance

Keur Moussa
Casamance

le jeudi 28 février

Voir l'étape


le vendredi  1er mars
Keur Moussa
Casamance

Keur Moussa
Casamance

le vendredi  1er mars

Voir l'étape


le dimanche 03 mars
Bonus- Les oiseaux de Jeff et Dom
Casamance


le dimanche 03 mars
Bonus - Les poèmes de Boubacar